Dans des marchés émergents tels que l’Amérique du Sud, l’Asie et l’Europe de l’Est, on constate que l’e-commerce est en plein boum, sous l’effet de la prolifération des smartphones, de l’amélioration de la bande passante et d’une croissance économique rapide. Voici certains conseils quant à la façon dont les e-tailers peuvent aborder ces marchés en plein essor.

Conseils généraux
Les économies à revenus faibles à moyens qui se développent rapidement sont souvent confrontées aux demandes croissantes de populations de plus en plus fortunées – c’est là une donnée que les cyberdétaillants étrangers peuvent exploiter. La demande en produits de consommation internationaux augmentant souvent plus vite que l’offre nationale, les importations directes contribuent considérablement aux ventes en ligne. Cependant, cela peut se révéler payant de recourir à un partenaire logistique de confiance et d’être au courant des intermédiaires susceptibles de vous exploiter par rapport aux règles d’importation. Les places de marché en ligne locales – par ex. le chinois Alibaba, l’indien Snapdeal et le russe Ozon – sont utiles pour tester la place de marché et les conseils en matière d’étude de marché. Utilisez-les comme tête-de-pont vers ces nouveaux marchés.
Vous pourriez aussi imiter le propriétaire de GeekDeal Ron Moisant, qui s’est concentré sur l’optimisation des frais de transport international dans les économies émergentes, plutôt que sur le prix des produits, une stratégie qui selon lui a stimulé la rentabilité. Les Maldives sont particulièrement lucratives pour ce détaillant établi à Washington, « en raison de droits et taxes à l’importation favorables ».

Chine
eBay a certes dû s’avouer vaincu face à Alibaba en Chine en termes de ventes, mais il demeure une option valable à envisager, compte tenu du fait qu’Alibaba ne propose pas de fonctions de personnalisation ou d’accès aux données clients. Si vous recourez à Tmall, soyez prêts à utiliser vos propres services de logistique et de marketing. Angie Au-Yeung, directrice des ventes en ligne pour la marque de luxe Richemont, évoque la peur largement répandue d’acheter des contrefaçons – d’articles mondains comme des articles de toilettes ou des produits de luxe – via les places de marché semblables à eBay. « « L’important est toujours d’avoir une présence officielle, permettant d’offrir un ancrage fort aux marques pour se différencier et poursuivre l’éducation des consommateurs aux contrefaçons », ajoute-t-elle. Le CEO Kuo Yi-Ling du détaillant taïwanais Mayuki recommande, quant à lui, « l’embauche de personnel différent pour presque chaque province. Les collaborateurs ont une façon de parler propre à leur région et cela compte beaucoup pour le marketing. »

Russie
En Russie, les cybermarchands du secteur de la mode prospèrent : en 2013, les 25 marques les plus recherchées sur Yandex (61 % du marché de la recherche) étaient toutes des marques de prêts-à-porter étrangères. Et il est judicieux pour n’importe quel cybermarchand d’accepter les devises électroniques locales : Yandex Money, Webmoney et QIWI Wallet. PayPal n’est utilisé pour les transactions nationales que depuis fin 2013.
Les Russes sont de grands utilisateurs de médias sociaux. C’est pourquoi une forte stratégie basée sur les réseaux sociaux renforce la marque et la présence dans les moteurs de recherche. Mais il faut veiller à mettre l’accent sur la plate-forme VK qui domine le marché avec près de 57 millions d’utilisateurs quotidiens (LiveInternet.ru). Les visites sur Facebook ont chuté de 18 % entre 2012 et 2013 (ComScore).

Brésil
Votre domaine brésilien devrait à la fois être spécialement conçu pour les appareils mobiles et pour les PC de bureau. Seulement 3,6 % des transactions brésiliennes ont été générées via des appareils mobiles durant le mois de juin 2013 (ebit Webshoppers). Démarquez-vous de vos concurrents grâce à des politiques de retour/d’échange simples et efficaces – mettez-les en évidence dans votre marketing. 7 Brésiliens sur 10 qui ont échangé des achats effectués en ligne et 8 sur 10 qui ont retourné des produits en 2013 disent avoir rencontré des difficultés (ebit Webshoppers). Soyez conscient que la culture brésilienne a des influences portugaises, africaines, italiennes, japonaises – pas hispaniques – et que le portugais parlé au Brésil diffère subtilement du portugais standard. Envisagez l’embauche d’un porte-parole brésilien pour la marque. Olga Martinez Garcia, Diageo marketing director, Amérique latine, dit que le Brésil « surpasse » les tendances. « Par exemple, les Brésiliens commencent à avoir des smartphones, alors qu’il y a peu, la technologie leur était encore inconnue. […] Anticipez cette adoption de technologie et assurez-vous d’avoir le bon contenu et les outils adéquats. »

Conclusion
Étant donné que les marchés émergents croissent plus rapidement que ceux des pays mûrs, les fournisseurs locaux éprouvent souvent des difficultés à répondre à la demande – ce qui constitue d’excellentes opportunités pour de nouveaux acteurs étrangers. Un partenaire logistique fiable, comme Landmark Global, avec une présence locale et des filiales sur différents continents, peut vous aider à relever les défis liés aux réglementations, à la logistique et à la culture.

 

Découvrez ce que nous pouvons faire pour vous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Contact Us
X