Le marché de l’e-commerce international est de plus en plus encombré. Les e-tailers sont de plus en plus nombreux à y faire leur entrée et à proposer leurs produits et services à de nouvelles régions et de nouveaux consommateurs. Les barrières à l’entrée s’amenuisent au fur et à mesure que le monde rétrécit – meilleurs transports, communication plus aisée, modes de transaction et de paiement plus universels. Parallèlement, les fournisseurs de services d’expédition aident les e-tailers à démêler l’embrouillamini des douanes, frais et taxes divers, des différences linguistiques et culturelles, etc.

Dans cet environnement concurrentiel, que peuvent faire les cybermarchands pour sortir du lot ?

Les options d’envoi sont un moyen de prendre une longueur d’avance
Quand tous les acteurs commencent à se ressembler, un e-tailer pourra prendre l’avantage en proposant à ses clients des commodités qui vont plus loin que ce que peut faire la concurrence. En clair : Les entreprises qui réussiront sont celles qui offriront aux consommateurs plusieurs options d’expédition et de livraison, une approche personnalisée en fonction de la région et la transparence nécessaire à la confiance.

Cela se vérifie pour les envois internationaux avec « look and feel » local : les e-tailers proposant de meilleures options et services prennent généralement le dessus et la plus grande part de gâteau. Cependant, dans le secteur de l’e-commerce international, ce service est loin d’être garanti – et nettement plus lourd. Les cybermarchands mondiaux qui espèrent répondre aux besoins de clients de différentes régions ont intérêt à bien connaître leurs préférences, à savoir comment les implémenter mais aussi à savoir comment mettre ces clients en situation de choisir ce qu’ils veulent.

Nous allons nous pencher sur quelques moyens pour les e-tailers de tirer parti des prestataires logistiques afin de se distinguer de la masse.

  1. Créez une interface en ligne conviviale
    Il ne servira à rien de proposer 36 options d’envoi si vos consommateurs peinent à trouver et sélectionner ce qui leur convient. Votre site web doit être optimisé pour plusieurs langues, modes de paiement et préférences de transport. Il suffit parfois d’un menu déroulant dans lequel le client pourra sélectionner la méthode qu’il préfère ou d’une check-list de possibilités. Pensez à la transparence des coûts : certains modes de transport sont plus chers que d’autres, et vos clients ont le droit de le savoir.
  2. Émancipez-vous des transporteurs
    Certains cybermarchands concluent des partenariats avec des entreprises de transport international, ce qui signifie que tous leurs envois passent par un seul et même transporteur et un seul et même réseau de livraison. Résultat : ces e-tailers se retrouvent en position de faiblesse s’il arrive quoi que ce soit au transporteur. En s’alliant à un fournisseur ne dépendant d’aucun transporteur ou réseau de distribution particulier, les cybermarchands ont le bénéfice du choix. Ayez un partenaire attitré, qui se chargera de sélectionner pour le dernier kilomètre le transporteur offrant le prix le plus correct, le meilleur service et les trajets les plus rapides, conformément à vos besoins et exigences spécifiques. De cette manière, votre entreprise conservera sa flexibilité.
  3. Étudiez les préférences locales
    Les gens sont plutôt semblables où qu’on aille dans le monde, mais il y a quand même beaucoup de différences en ce qui concerne les préférences de livraison. Dans certaines régions, le facteur le plus important est la rapidité. Dans d’autres, c’est le lieu de livraison qui déterminera la satisfaction du client. Certains consommateurs veulent payer le moins cher possible ; d’autres sont prêts à payer le prix fort pour le meilleur service.

Pourquoi est-il essentiel de saisir ces différences ? Parce que cela vous positionnera comme une société capable de servir au mieux différents publics et marchés. Par exemple, si vous savez que les trois quarts des Portugais préfèrent une livraison à domicile, vous pourrez mettre cette option en valeur dans une campagne de marketing ciblant ce pays. Et cela vaut pour tous les publics : clamez haut et fort votre capacité à répondre aux attentes les plus répandues, où que ce soit !

  1. Offrez la tranquillité d’esprit aux e-shoppers
    Quand un consommateur achète un article hors de son pays, il s’inquiète généralement de savoir si ce produit lui parviendra sans encombre – et sans supplément de frais de transport et de douane imprévus. Les consommateurs ne feront pas appel à vos services s’ils n’ont pas l’assurance que vous êtes en mesure de leur fournir ce qu’ils attendent – aux sens concret et figuré. Il y a deux moyens d’apaiser quelque peu les inquiétudes des e-shoppers :
  • Être transparent : faire en sorte que chaque étape des processus de commande et de livraison puisse être visualisée.
  • Être honnête : si le transport et les frais vont revenir plus cher qu’annoncé au client, communiquez-le le plus clairement et rapidement possible.

Enfin, concluez un partenariat avec un fournisseur logistique tiers qui maîtrise les tenants et aboutissants des solutions de fulfillment et d’expédition internationaux. L’expérience de Landmark Global, qui a travaillé avec des e-tailers de diverses régions à travers le monde, en fait le prestataire de services idéal pour tout cybermarchand désireux de faire le pas vers une clientèle mondiale.

 

Découvrez ce que nous pouvons faire pour vous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Contact Us
X