Les quatre marchés internationaux de vente en ligne présentés ci-dessous démontrent que le potentiel de l’e-commerce réside également dans d’autres économies émergentes et pas seulement en Chine ou en Inde – et qu’il y a toujours un potentiel intéressant dans les économies matures comme en Italie.

Corée du Sud
La Corée du Sud est un marché de vente en ligne avancé s’appuyant sur une devise forte, des cyberacheteurs enthousiastes, une pénétration élevée des cartes de crédit et un taux (97 %) d’accès à Internet le plus élevé du monde (Gartner). Grâce à ses villes densément peuplées et à son système postal efficace, la livraison y est plus rapide et moins chère que dans la plupart des pays. Les Sud-Coréens achètent un large éventail de produits en ligne, mais les catégories de vente en ligne les plus populaires sont les cosmétiques (68 % des achats en 2013), les vêtements (50 %), les réservations/tickets (46 %) et l’ informatique (31 %) (Statista). Entre-temps, les marchandises importées les plus populaires sont les ordinateurs, appareils photo, produits cosmétiques, téléphones portables, vêtements, guitares, fléchettes et cible, CD, montres et voitures (DutyCalculator.com).

Italie
Malgré les importants enjeux macro-économiques, les revenus de la vente en ligne en Italie ont augmenté de 35 % (TCAM) entre 2008 et 2012 (PayVision). La catégorie loisirs , y compris les articles de sport, représentait 54 % des ventes en ligne en 2013. Le nombre de marchandises vendues en ligne est limité, comparé au Royaume-Uni ou aux États-Unis. De ce fait, il est possible d’acquérir une forte présence dans des niches mal desservies.

Le taux de pénétration des smartphones est assez élevé, 41 % (Google : Our Mobile Planet), mais demeure inférieur par rapport aux États-Unis, au Royaume-Uni et à la France. La moitié des commerçants italiens investit dans un marketing multicanaux et propose des modes de paiement alternatifs (PayVision).

Mexique 
Le Mexique se targue d’avoir le taux d’accès à Internet à la plus forte croissance au monde (Internet Retailer). Le pays représente donc un marché de vente en ligne lucratif. Le nombre d’acheteurs en ligne connaîtra une croissance fulgurante de 114 % d’ici 2018 selon les prévisions (Forrester). Les distributeurs vendant leurs produits à prix cassés sont populaires, mais une clientèle aisée domine (Forrester). Les opportunités de vente pour les produits de luxe sont donc également nombreuses.

84 % des consommateurs effectuent leurs achats en ligne par ordinateur, 22 % via un smartphone et 7 % via une tablette. Cependant,les recherches qui précèdent l’achat sont souvent effectuées sur un smartphone ou une tablette (CIU report). 60 % des utilisateurs de Gaudena.com, un détaillant de vêtements mexicains, paient en liquide. Il est nécessaire de « proposer l’option de paiement en liquide à la livraison » estime le fondateur de Gaudena.com, Roberto Rodarte. « Les personnes ayant recours à ce mode paiement sont de nouveaux clients qui n’avaient jamais effectué d’achats chez nous. »
Il est aussi intéressant de cibler les jeunes consommateurs.

L’âge moyen des Mexicains est de seulement 28 ans, comparé à 42 ans au Royaume-Uni et 38 ans aux États-Unis (CIA World Factbook).

Les Émirats Arabes Unis
On prévoit le quadruplement des ventes en ligne aux Émirats Arabes Unis (EAU), passant de 1,96 milliard d’euros à 7,83 milliards d’euros d’ici 2018 (Frost & Sullivan). « C’est une question de temps et l’idée de transformer Dubaï en une ville et un gouvernement intelligents accéléra sans aucun doute la croissance de l’e-commerce », explique Sarwant Singh, senior partner au bureau d’études.

Les premiers arrivés sur le marché peuvent en profiter étant donné la croissance fulgurante d’Internet. Une augmentation de 30 % des abonnements à haut débit a été constatée entre janvier 2011 et novembre 2013. Mohammed Al-Ghanim, directeur général des Autorités de Régulations des Télécommunications des EAU, a annoncé un objectif ambitieux à atteindre bientôt, à savoir un taux de pénétration de l’Internet à haut débit de 100 %. Par ailleurs, le taux de pénétration du smartphone à 78 % est également élevé (Nielson).

Le taux d’impôt sur le revenu à 0 % à travers les EAU contribue à la forte croissance des dépenses des consommateurs – 162 milliards d’euros cette année, une augmentation de 7 % en 2013 (Euromonitor) – dans ce  pays où règne une véritable frénésie du shopping. Le pays se targue aussi de posséder un important marché de produits de luxe particulièrement populaires, dont de l’électronique grand public, des ordinateurs et des bijoux (rapport Ystats).

Conclusion
Les sites de vente en ligne ne souffrent pas des contraintes liées aux installations physiques de vente au détail et peuvent plus facilement accéder aux marchés étrangers que les détaillants traditionnels. Cela rend ces marchés beaucoup plus  accessibles, en particulier avec l’aide de Landmark Global.

 

Découvrez ce que nous pouvons faire pour vous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Contact Us
X