Dans le monde de la distribution de l’e-commerce, le paquet brun tristounet se fait de plus en plus rare, contrairement aux colis présentant une gamme de dessins colorés qui se retrouvent de plus en plus sur le pas de la porte des acheteurs. Protéger les biens des tensions et contraintes liées au stockage, à la distribution et à la livraison, est une priorité des entreprises de vente par correspondance depuis que Pryce Pryce-Jones a lancé le concept en 1861. Mais dans un marché de plus en plus engorgé, les e-tailers veulent un emballage qui ne soit pas que fonctionnel, ils souhaitent différencier leur marque.

Selon un sondage réalisé par Dotcom Distribution, les consommateurs qui reçoivent un emballage de première qualité sont plus susceptibles de se rappeler de la marque et de son message. En effet, dans ce cas, 52 % des clients deviennent des clients fidèles. En outre, 4 acheteurs sondés sur 10 ont déclaré qu’ils seraient prêts à partager une photo d’une commande en ligne via les médias sociaux si elle est livrée dans un paquet unique, de marque ou avec un emballage cadeau.

Grâce à des matériaux moins onéreux, des emballages réutilisables et/ou plusieurs formats, les e-tailers peuvent également réduire les coûts d’expédition. Malgré les avantages des emballages optimisés, de nombreux e-tailers continuent d’envoyer les marchandises en utilisant des emballages ternes, superflus et trop fragiles.

Objectifs
Il faut prendre en compte trois considérations pour parvenir à optimiser les emballages : la robustesse, le coût et la marque. Il s’agit d’éléments qui entrent souvent en conflit les uns avec les autres.

Si un e-tailer décide de faire des économies sur ses emballages, les frais de stockage et de livraison inférieurs par exemple pourraient être compensés par des frais de retour plus élevés si davantage de marchandises sont endommagées lors du transit. Des matériaux haut de gamme donneront une touche glamour à la marque et protégeront peut-être mieux les marchandises, mais augmenteront inéluctablement les frais d’expédition.

Il faudrait cibler une série d’autres objectifs :
• Minimisation de l’impact environnemental (en renforçant ainsi l’image de la marque) en recourant à des matériaux durables et en réduisant les emballages
• Possibilité de s’adapter à toute une série de commandes – différents produits et différentes tailles
Facilité d’ouverture pour le client
• Facilité de retour pour les marchandises défectueuses ou indésirables
• Protection contre le vol durant le transit
• Conformité aux  réglementations locales relatives aux emballages

Conseils pour les e-tailers
Analysez vos données de vente. Quelle est la taille moyenne des commandes ? À quel point les tailles des commandes varient-elles ? En vous appuyant sur ces données, vous pouvez parvenir à un bon compromis avec votre partenaire logistique entre  un paquet spécifique pour chaque commande spécifique – solution assez coûteuse et peu pratique – et une taille de paquet unique, rendant le stockage onéreux et nécessitant un surplus d’emballage extérieur et du rembourrage intérieur pour combler l’espace vide.

Les chaînes d’approvisionnement sont imprévisibles, d’où la difficulté à évaluer la solidité adéquate de l’emballage. Le risque d’endommager des biens et de ternir la réputation devrait encourager les e-tailers à prendre des précautions. Il serait judicieux d’élaborer un processus d’essais et d’erreurs en trois étapes :
1. Commencer avec un paquet assez lourd et robuste
2. Contrôler le volume des marchandises endommagées retournées
3. Réduire progressivement et autant que possible le poids et la robustesse (par conséquent les coûts)

Quelques conseils supplémentaires :
• Protéger les références environnementales en vérifiant l’origine des matériaux et la preuve de certification
• Veiller à ce que les matériaux recyclés soient suffisamment durables
• L’utilisation excessive d’encres d’impression, de matériaux d’étiquetage ou d’adhésifs incompatibles, d’attaches et de rubans adhésifs ne fait que compliquer le recyclage
• Visiter de temps en temps des fournisseurs pour assister aux processus de fabrication et en discuter
• Former le personnel désigné à l’emballage à choisir les paquets appropriés
• Examiner les avantages des solutions d’emballage prêtes à l’emploi versus des conceptions personnalisées, ces dernières étant plus chères, mais offrant un plus grand contrôle
• Observer ce que font les concurrents et voir si ça vaut la peine de les copier
• Avec autant de considérations souvent conflictuelles et vu les conséquences résultant de graves erreurs de jugement – des frais d’expédition handicapant et des clients mécontents pour n’en citer que deux – il s’avère crucial de choisir un partenaire logistique fiable.

 

Découvrez ce que nous pouvons faire pour vous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Contact Us
X