Le lean management est une méthode permettant de rechercher les conditions idéales de fonctionnement d’une entreprise, afin de créer de la valeur avec le moins de gaspillage possible. Déjà extrêmement bien implanté dans les environnements de production, le concept « lean » est de plus en plus présent dans le commerce en ligne.

L’objectif premier du lean management étant la satisfaction du client (de l’identification du souhait du client à l’évaluation de sa valeur), le concept recèle un potentiel incontestable pour le secteur de l’e-commerce.

Pourquoi le lean management ?

Les acheteurs en ligne sont des consommateurs avisés qui comparent les offres, souvent aidés en cela par des sites dont la spécificité est de confronter les prix. Avant d’effectuer le moindre achat, les cyberacheteurs consultent en moyenne trois sites internet. Ceci est particulièrement vrai en ce qui concerne les produits de base1. Afin de pouvoir offrir un prix compétitif, l’e-commerçant doit absolument mettre en œuvre des processus extrêmement efficaces.

Parmi les exigences des consommateurs en ligne figure également la rapidité de livraison. Afin de pouvoir livrer rapidement, il est primordial de disposer d’un réseau logistique performant2. D’où l‘importance du lean management, dont la méthodologie est basée sur la réduction des délais d’exécution.

Les entreprises accordent en outre une importance accrue à l’image qu’elles renvoient en termes de durabilité et de respect de l’environnement. Alors qu’en 2012, 56 % des consommateurs dans le monde se déclaraient concernés par les problèmes écologiques, ce pourcentage est passé à 61 % en 20143. D’autre part, l’an dernier, 70 % des dirigeants britanniques se disaient convaincus qu’une image durable pouvait contribuer à la croissance de leur entreprise4. Enfin, un comportement prônant la chasse au gaspillage s’inscrit parfaitement dans ce concept.

Les trois piliers du concept « lean »

Au cœur du processus de distribution, le lean management s’articule autour de trois piliers fondamentaux : être capable de satisfaire entièrement la demande, livrer dans le délai imparti et produire à moindre coût.

Si les cybermarchands souhaitent des clients 100 % satisfaits, ils doivent impérativement livrer des produits intacts et strictement conformes à la commande.

Dans un environnement de distribution, le risque d’erreur est réel, à fortiori si la manutention est importante. Le lean management en temps réel s’efforce de détecter immédiatement les dysfonctionnements dans les processus. Signaler rapidement un produit défectueux permet, par exemple, d’éviter des problèmes en aval de la chaîne et de garantir au client un produit conforme à ses attentes.

Le lean management permet également d’éviter les excédents de stocks, notamment par des prises de commandes gérées au moyen de logiciels dynamiques. Un personnel parfaitement formé, capable de préparer une commande en un minimum de temps, permet d’expédier les colis dans les délais et d’éviter les stocks superflus.

Ajoutons que l’élimination de certaines étapes superflues du processus et la suppression de manutentions inutiles contribuent à réduire les coûts. L’optimisation des coûts variables et la minimalisation des frais fixes permettent également de diminuer globalement les prix de revient et, par conséquent, de proposer des prix de vente plus attractifs5.

Le « lean » en pratique

Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon.com, est l’illustration parfaite de la plus-value que peut apporter le lean management aux e-commerçants. Dès le lancement de son site de vente en ligne, le PDG d’Amazon a privilégié une approche orientée clients, en s’inspirant des principes du lean management. Concrètement, les méthodes de livraison proposées par le site reposent sur un seul et même credo : le respect des délais d’acheminement. Les alternatives de transport ne sont prises en considération qu’à la condition de pouvoir livrer dans les délais convenus6.

Pour réussir, une entreprise ne doit donc pas se focaliser uniquement sur les ventes et le marketing. Le cybercommerçant capable de développer un modèle économique global privilégiant une GCL (gestion de la chaîne logistique) performante multipliera les chances de réussite de son entreprise.

 

 

SOURCES

1https://conversionxl.com/people-comparison-shop-stupid/

2https://www.shipwire.com/w/blog/9-e-commerce-trends-2015-influence-buyer-experience/

3https://press.nationalgeographic.com/2014/09/26/greendex/

4 https://www.bsigroup.com/LocalFiles/en-GB/standards/BSI-sustainability-report-how-sustainability-standards-can-drive-business-performance-UK-EN.pdf

5E-Commerce OrderFulfillment: Applying Lean Practices to a Distribution Process, supplychain247, maart 2015.

6When Toyota met e-commerce: Lean at Amazon, McKinsey, februari 2014.

 

Découvrez ce que nous pouvons faire pour vous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Contact Us
X