Dans un article précédent, nous avons examiné l’importance du service de livraison comme outil de marketing pour offrir entière satisfaction aux clients. Jetons maintenant un coup d’œil sur les défis d’un point de vue logistique. Une étude publiée en 2013 par le bureau de consultance Copenhagen Economics (« E-shopper survey ») montre que pour la plupart des pays interrogés, la livraison à domicile reste le mode de livraison préféré des acheteurs en ligne. La logistique du dernier kilomètre, la dernière étape et l’étape la plus chère de la livraison physique, devient donc un enjeu fondamental pour les experts en logistique et les e-traders, tant en ville qu’à la campagne.En ville, la circulation des véhicules dédiés au transport des paquets ne se fait pas sans difficulté, entraînant des problèmes au niveau du partage des routes, des embouteillagesdes nuisances sonores et des émissions de GESÀ la campagne, le véritable défi consiste à garantir une couverture, même dans les régions reculées, comme c’est le cas au Canada où les distances à parcourir peuvent être importantes et conduire à des retards et donc engendrer des frais additionnels.

Quelle que soit la destination, le défi est donc de taille : il s’agit de transporter le colis au client final dans des délais serrés et à des prix compétitifs, tout en tenant compte des contraintes environnementales. Le défi est d’autant plus grand que les consommateurs d’aujourd’hui ne veulent pas avoir à rester une demi-journée chez eux pour attendre leur commande et souhaitent être informés de la plage horaire précise de livraison. Afin de limiter le nombre de colis en attente, les opérateurs ont donc besoin d’étendre leurs services. Des exemples ? L’envoi d’un SMS ou d’un e-mail la veille afin de s’assurer que le client sera présent au moment de la livraison. Une autre solution envisageable serait également de déplacer les plages horaires de livraison en soirée, tôt le matin ou même durant le week-end.

« bpost sur rendez-vous »
L’objectif : être orientés client, en leur offrant encore plus de services pour répondre à leurs besoins. Une approche adoptée par le groupe bpost en lançant : « bpost sur rendez-vous ».

La méthode est simple : le consommateur fait ses courses en ligne dans les magasins participants et choisit la livraison à domicile au jour et à l’heure qu’il a choisis sur le site, indépendamment de la fréquence.

Et le facteur ne se limite pas à livrer les marchandises commandées, il peut aussi reprendre les emballages vides du client, des paquets devant être retournés ou même du linge pour qu’il soit conduit à un service de repassage. Si le client ne peut pas être présent, il peut aussi, au moment de passer commande, donner les coordonnées d’un voisin qui réceptionnera la livraison à sa place. Si les articles n’ont pas encore été payés en ligne, le paiement se fait au facteur à la livraison et bpost transfère alors le paiement aux e-traders concernés.

Cette solution innovante, qui peut sembler aller de soi,étant donné que le réseau postal est le seul à couvrir quotidiennement toutes les boîtes aux lettres dans une ville, est actuellement unique en son genre. Cette solution – proposant la livraison des produits à domicile, même frais ou congelés – permet d’organiser le transport en vrac de marchandises de plusieurs détaillants, réduisant ainsi les coûts de transport tout en limitant l’empreinte sur l’environnement, grâce à des livraisons regroupées par quartier. Quel est le public cible d’une solution de ce type ? Tout d’abord, les acheteurs en lignes invétérés, mais elle peut aussi attirer des familles, qui ont parfois des horaires hyperchargés et des personnes âgées, en leur épargnant les déplacements et le temps nécessaire pour faire les courses, ce qui s’avère parfois fastidieux pour certains d’entre eux.

Découvrez bpost sur rendez-vous en cliquant ici.

 

Découvrez ce que nous pouvons faire pour vous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Contact Us
X