La logistique moderne mondiale devient plus grande, vaste et complexe que jamais. Les marchés émergents comme la Chine ou le Brésil sont devenus des acteurs majeurs de l’e-commerce mondial. Les pays développés, quant à eux, ont également fait des progrès dans presque tous les domaines. Mais qui dit croissance du commerce en ligne international dit réglementations supplémentaires et restrictions renforcées, qui influenceront la manière dont les livraisons et les retours franchissent les frontières.

Les cybercommerçants doivent contourner de plus en plus d’obstacles en ce qui concerne la vente de produits et de services à l’international. Cela ne veut pourtant pas dire qu’il faille éviter ce genre de transactions. En effet, l’e-commerce mondial représente une proportion croissante de toutes les ventes au détail. Aux États-Unis par exemple, le pourcentage de l’e-commerce a augmenté à chaque trimestre entre le T3 2014 (6,6 %) et le T3 2015 (7,5 %)[1]. Entre-temps, une autre enquête prévoit qu’au Royaume-Uni, le pourcentage de l’e-commerce par rapport aux ventes totales connaîtra une croissance régulière de plus d’1 % par an entre 2015 et 2019[2].

Il importe que les organisations disposent des outils et de l’expérience nécessaires pour s’adapter à la situation réglementaire changeante à mesure que progresse l’e-commerce. Voici 3 questions qu’un e-commerçant doit se poser avant de se lancer dans la logistique mondiale :

  1. Qu’est-ce-que la « conformité de la chaîne d’approvisionnement » ?
    Lorsqu’un cybervendeur transporte un produit d’un pays à un autre, il ne s’agit pas simplement de passer la douane[3]. La chaîne d’approvisionnement comporte de nombreuses étapes, allant de l’approvisionnement en matériaux et de la fabrication à la livraison, l’exécution et éventuellement aux retours. Tout au long du processus, il faut se soumettre à des réglementations obligatoires aux niveaux national, régional et communal, des accords de libre-échange, aux besoins des clients, aux meilleures pratiques de l’industrie et aux codes de conduite des fournisseurs. Pour répondre à ces besoins, des canaux de communication clairs et de l’expérience en matière de logistique mondiale sont nécessaires.
  2. Quelles nouvelles réglementations pourraient se profiler à l’horizon ?
    Ce n’est pas parce qu’une entreprise respecte les paramètres qui régissent actuellement l’e-commerce mondial qu’elle sera parfaitement adaptée à l’avenir. Ces standards changent régulièrement, surtout dans un domaine tel que la logistique mondiale, qui est relativement récent et en constante évolution. Ce qui vaut actuellement pour l’industrie pourrait ne plus répondre aux attentes dans quelques semaines. Il est indispensable de rester flexible et, si possible, d’avoir une longueur d’avance. Les clients apprécieront une logistique fluide – inutile de les mettre au courant des restrictions par le biais d’un retard de livraison.
  3. Comment peut-on être sûr que nos produits seront acheminés d’un Point A à un Point B ?
    Même les réglementations périphériques peuvent influencer le processus d’exécution. Prenez par exemple l’industrie aérienne – avec la sécurité accrue et les procédures plus longues pour les vols, les livraisons peuvent être retardées pour des raisons qui ne sont pas spécialement liées à la logistique ou à l’e-commerce. Toute organisation qui dépend d’une seule méthode de transport ou d’une entreprise de livraison spécifique risque de rencontrer des problèmes qui ne dépendent pas d’elle. Il est préférable de rester ouvert à d’autres possibilités et flexible pendant le processus d’exécution proprement dit.

Heureusement, il n’incombe pas totalement aux cybercommerçants de se poser ces questions et d’y répondre au quotidien. En s’alliant à nous et en utilisant notre expertise personnelle des services commerciaux, notre réseau mondial neutre vis-à-vis des opérateurs et notre plateforme logicielle performante, les entreprise d’e-commerce peuvent faire en sorte que les réglementations ne perturbent pas leurs livraisons.

 

[1] https://www.census.gov/retail/mrts/www/data/pdf/ec_current.pdf

[2] https://www.smartinsights.com/digital-marketing-strategy/online-retail-sales-growth/attachment/uk-ecommerce-retail-sales-predictions-2014-to-2019/

[3] https://www2.deloitte.com/content/dam/Deloitte/us/Documents/consumer-business/us-cp-supply-chain-risk-compliance.pdf

Découvrez ce que nous pouvons faire pour vous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Contact Us
X